OLED/PLED-Info Website --> OLED-Display.net (Organic light emitting diode)


 
Diode électroluminescente organique

oledstructure

La diode électroluminescente organique (en anglais : Organic light-emitting diode, qui a formé l'acronyme OLED) est une technologie d'affichage lumineux dont le premier brevet est sorti en 1987 (société Kodak) et la première application commerciale est apparue vers 1997.

Cette technologie a vocation à remplacer peu à peu les affichages à cristaux liquides (LCD), d'abord dans les applications de petites dimensions tels que téléphones mobiles, écran d'appareils numériques. Quand le développement sera mieux maîtrisé, les OLED devraient se substituer aux LCD et autres technologies plasma pour les écrans de grande taille.

La technologie OLED possède de nombreux avantages par rapport aux LCD :

faible consommation électrique ;
meilleur rendu des couleurs (100% du diagramme NTSC) ;
meilleur contraste et angle de confort de vision plus étendu ;
minceur et souplesse du support.
Le seul point faible étant la durée de vie qui n'est pas encore optimale, aux alentours de 10 000 heures.

Chaque diode, dont l'épaisseur ne dépasse pas le millimètre, est composée de trois couches d'un semi-conducteur organique (des atomes de carbone, d'hydrogène, d'oxygène et d'azote) entourées par une cathode métallique (une source de charges électriques négatives) et une anode transparente (une source de charges positives). Chaque pixel d'un écran OLED est constitué de trois diodes électroluminescentes juxtaposées (une rouge, une verte et une bleue), produisant leur propre lumière lorsqu'elles sont soumises à une tension électrique. L'ensemble repose sur un « substrat » transparent, en verre ou en plastique.